event 21 Feb 2022

Nouvelles // Sud-Kivu/ESU : l’UOB lance officiellement les activités du projet de gestion des déchets au lac Kivu et sur la rivière Ruzizi

Dans le but de réduire sensiblement les menaces de pollution qui pèsent actuellement sur la zone littorale du lac Kivu et de la rivière Ruzizi à l’est de la République Démocratique du Congo, le département de Biologie de l’Université Officielle de Bukavu, UOB, a lancé officiellement les activités du projet de gestion des déchets à ces zones.

category Policy tag Nexus Methodology tag Capacity Building tag Water tag Sanitation and Wastewater tag Governance tag Policy tag Economy tag Waste treatment globe Africa globe Central East Africa / Lake Kivu
IMG 20220208 WA0008 750x375

Le lancement de ces activités est intervenu ce lundi 07 février 2022 au cours d’une conférence tenue au campus de Karhale dans la ville de Bukavu.

Il vise essentiellement à collecter les déchets plastiques dans le lac Kivu, la restauration des végétaux aquatiques dans la zone littorale, l’installation des poubelles publiques et panneaux de sensibilisation dans les endroits stratégiques le long du lac mais aussi l’utilisation du système de télédétection pour l’analyse diachronique du bassin versant du lac Kivu et de la rivière Ruzizi.

Après la première phase centrée sur l’amplification de la sensibilisation sur les gestes positives à adopter dans la protection des écosystèmes, le ramassage des déchets plastiques flottants, la restauration des végétaux aquatiques dans la zone littorale du lac Kivu et le long de la rivière Ruzizi, le laboratoire d’Hydrobiologie, d’Aquaculture et gestion des ressources naturelles, LHAGREN, du département de biologie à l’UOB se lance à nouveau dans la gestion des déchets à la Ruzizi et au lac Kivu.

Ce projet intervient dans un contexte où les menaces ne cessent de peser sur ces deux zones, lesquelles sont occasionnées par le taux de croissance démographique conduisant à une production des déchets à grande échelle, tel qu’a expliqué au public le professeur docteur Akonkwa Balagizi, chargé des recherches au laboratoire LHAGREN.

« Le lancement des activités de ce projet est une grande bénédiction car on estime que ça va réduire tant soit peu cette pression qui pèse sur le lac Kivu et la rivière Ruzizi. Il est temps que les habitants de Bukavu réfléchissent sur la bonne gestion de leurs déchets », laisse entendre Ladyslace Witanene, chercheur au sein de la société civile environnementale et agro-rurale du Congo (SOCEARUCO/SK).

Le laboratoire d’Hydrobiologie, d’Aquaculture et gestion des ressources naturelles,LHAGREN, est une unité de recherche au département de biologie à l’UOB. Sa mission est de promouvoir la recherche scientifique, l’éducation et la gestion durable des écosystèmes aquatiques et terrestres.

Patrick MAKIRO

Cet article a été publié pour la première fois dans Labeur, by Rédaction, le février 8, 2022.

Articles Associés

Contact

Tina Schmiers

Newsletter

Stay up to date!

We inform you about current projects, events, actions, publications and news!