event 17 Oct 2022

Le projet du lac Kivu et de la rivière Ruzizi // Feuille de route de la gestion des érosions en rapport avec l’occupation de bassin versant de la ville de Bukavu

By Manassé Lwimo. Cet atelier a été organisé pour attirer l’attention de toutes les forces vives de la mairie de Bukavu et les autres parties prenantes sur les valeurs intrinsèques des bassins versants du Lac Kivu et de la Rivière Ruzizi en tant qu’un des maillons de développement durable de la ville.

category Policy category Implementation globe Africa globe Central East Africa / Lake Kivu
20221021 1

Cet atelier a été organisé pour attirer l’attention de toutes les forces vives de la mairie de Bukavu et les autres parties prenantes sur les valeurs intrinsèques des bassins versants du Lac Kivu et de la Rivière Ruzizi en tant qu’un des maillons de développement durable de la ville. L’occasion a été pour l’ABAKIR et les différents experts à cet atelier de présenter les défis/problèmes majeurs en termes des menaces/pressions qui pèsent sur la protection et la gouvernance de ces bassins versants. Quant à ce, l’impératif était de susciter l’adhésion des parties prenantes à la recherche et à la mise en œuvre des solutions appropriées pour éradiquer ces menaces à travers un dialogue participatif autour des actions concertées pour Bukavu, une ville durable.

Les ambitions de l'atelier

Les ambitions de cet atelier étaient de réfléchir sur les mécanismes pouvant contribuer à :

  • Assurer durablement et intégralement la protection et la conservation des potentialités physiques et humaines des Bassins Versants du Lac Kivu et de la Rivière Ruzizi ;
  • Renforcer la cohésion et le maintien de l’équilibre dans la gestion des ressources naturelles des Bassins Versants du Lac Kivu et de la Rivière Ruzizi tout en favorisant une coopération des différents secteurs étatiques ;
  • Renforcer la paix et la cohésion sociale entre les Bassins Versants du Lac Kivu et de la Rivière Ruzizi et les populations qui y vivent ;
  • Sensibiliser les parties prenantes à la protection durable et à la bonne gouvernance de ces Bassins Versants ;

Et spécifiquement, il s’agissait de :

  • Faire un état des lieux sur les forces et les faiblesses autour des actions concertées et d’un débat qui questionne les avancées et les impasses en matière de protection des bassins versants précités pour établir un dialogue participatif entre différents décideurs locaux ;
  • Analyser la trajectoire des acteurs clés (réussites, échecs, leçons tirées…) en matière de protection durable des bassins versants du Lac-Kivu et de la rivière Ruzizi ;
  • Produire une feuille de route/ un programme d’actions (à court, moyen et long termes) à la lumière des conclusions de l’état des lieux établi précédemment par chaque groupe thématique au nombre de cinq ;

Les méthodes de l'atelier

Méthodologiquement parlant, pour atteindre les objectifs assignés à cet atelier, le Facilitateur et l’équipe d’experts pluridisciplinaires ont commencé par la prise de connaissance de la note conceptuelle de l’atelier et autres documents y afférents sur la thématique.

  • Une méthode magistrale sur base de power point et la participation active pendant le jeu de questions-réponses ont été de mise.
  • Le facilitateur veillait scrupuleusement à l’atteinte de ces objectifs dudit atelier.
  • Pendant l’atelier, les participants ont été appelés à suivre cinq présentations des de différents experts, suivies des travaux en carrefour et d’échanges en plénière. Un accent était particulièrement mis sur l’interaction des participants pendant les discussions en vue d’apporter leur contribution pour enrichir les éléments constitutifs de la feuille de route sur l’état des lieux des forces et des faiblesses en matière de protection durable de l’écosystème urbain, ville de Bukavu, des bassins du lac Kivu et de la rivière Ruzizi.
  • La démarche méthodologique consistait ainsi ,en une combinaison des aspects théoriques et pratiques autour des défis des enjeux sur la pression démographique de la ville de Bukavu, du processus de sa gestion spatiale/engagements des acteurs sur les questions de son aménagement rationnel (suivi d’une déclinaison d’un jeu des questions et réponses ), d’occupation des sols , des causes et gestion des érosions dans les bassins du lac Kivu et de la rivière Ruzizi, de la proposition du choix des sites appropriés pour délocaliser les habitants se trouvant dans les sites inappropriés ( sites à haut risque) ;
les participants pendant l'atelier

En terme de résultat, cet atelier a permis de retenir deux principaux facteurs favorisent les risques d’érosion, de glissement, d’éboulements et même d’affaissement des terrains dans la ville de Bukavu : les facteurs naturels et les facteurs anthropiques (facteurs humains).

Plusieurs autres facteurs ayant aggravé les phénomènes d’érosion et de glissement des terrains ont été également signalés au cours de cet atelier, notamment : l’implantation chaotique d’habitations sur des zones à forte pente et instables - la multiplication des sentiers qui favorisent l’écoulement torrentiel des averses tropicales dans de mauvaises conditions - l’agriculture urbaine non planifiée, avec des pratiques non conservatrices en ce qui concerne l’érosion des sols - la dégradation des routes, des drains et caniveaux, de la canalisation des cours d’eau principaux, du réseau d’adduction d’eau...

les participants de l'atelier

La sensibilisation de la population sur la prise de conscience collective relative au caractère exponentiel de la pression démographique par rapport à la satisfaction de nos besoins de base et les problèmes d’urbanisation de la ville devant être adaptée à la démographie explosive de cette entité urbaine renforcée par l’exode rural. Les constructions anarchiques dans l’urbanisation incontrôlée exposeraient la ville à des catastrophes naturelles.

Pour cela, une politique de refaire l’équilibre entre la bombe démographique et la rareté des ressources disponibles localement et le développement des filières porteuses d’assainissement (solide ou liquide), créatrices d’emplois couplé aux connaissances scientifiques et les autres parties prenantes suivant les objectifs de développement durable.

Plus d'informations

Contact

Cecilia Vey

Newsletter

Stay up to date!

We inform you about current projects, events, actions, publications and news!