https://unsplash.com/photos/4z_SYrG5mgA (C) Jordan Heath /unsplash
Research Papers, Publications and Books

Le Delta Intérieur du Niger // Enjeux Nexus au Cœur du Sahel

Par Luca Ferrini et Lucia Benavides. Malgré une richesse exceptionnelle en ressources et une longue histoire de recherche et de travaux pour protéger le Delta intérieur du Niger, cette région fait face à une multitude de défis. Cet article explore les conflits existants, les différents besoins d'utilisation des ressources, et les effets du changement climatique. Il étudie également les possibilités de l'approche Nexus dans la région.

Thanks to the colleagues of Wetlands International for their comments and suggestions.

#embed id=636

English Summary 

Despite an exceptional wealth of resources and a long history of research and work to protect the Inner Niger Delta, this region faces a multitude of challenges. This article explores existing conflicts, different resource use needs, and the effects of climate change. It also investigates the possibilities of the Nexus approach in the region. 

Un delta en conflit

C’est au centre du Mali et au cœur du Sahel, que s’étend le Delta Intérieur du fleuve Niger (DIN). Cette région, aussi que le nord du pays, est touchée par un conflit armé qui depuis 2012 a causé la mort d’au moins 3,000 personnes (1) et forcé le déplacement de plus de 200,000 (2). La confrontation entre les différentes factions combattantes et l’État Malien se poursuit et depuis cette année on assiste à un accroissement des attaques ciblant les populations locales (3), qui malgré les efforts des organisations d’aide humanitaire pour fournir de l’assistance médicale, de la nourriture et de l’eau potable (4), vivent dans un état d’incertitude et manque de services basiques, fortement aggravé par la peur constante d’être victime des attaques.

Un delta de potentiel pour le développement

Avec ses plus de 4,000 millions d’hectares (5), le DIN est la troisième plus grande zone humide Ramsar du monde. Au niveau écologique, les zones humides telles que le DIN fournissent une grande diversité des ressources et services pour la vie humaine, telles que la maitrise et la régulation des crues, le rechargement des nappes phréatiques et la provision de nourriture, fibres et matériaux de construction.

Le DIN a une grande importance écologique au niveau local ainsi qu’au niveau régional. Depuis au moins douze siècles, le DIN est source de subsistance pour de nombreux groupes ethniques de la région. Dans un espace aussi grand que la Suisse, étendu sur trois régions administratives du Mali (Mopti, Ségou et Tombouctou) on peut distinguer quatre écosystèmes majoritaires : les fleuves, les lacs, les mares et les plaines, (5,6). Deux millions de personnes y habitent, pour la plupart des éleveurs, agriculteurs et pêcheurs, qui dépendent directement des ressources naturelles du Delta (14).

La pêche en elle seule représente une partie consistante des moyens de subsistance et de l’économie locale. Dans le DIN, existent plus de 130 espèces de poissons, dont 34 sont endémiques. Le Delta produit entre 90,000 et 130 000 tonnes de poissons par an, vendu sur les marchés locaux et à travers l’Afrique de l’ouest, où les produits du Delta ont une très bonne réputation (7).

Le fleuve rend possible l’élevage de bétail, qui est convoyé au Delta chaque année par des bergers transhumants, ainsi que l’agriculture, tant à petite échelle (familiale), comme dans des grandes surfaces irriguées, comme par exemple dans l’Office du Niger. Enfin, le fleuve et ses crues représentent le principal moteur de l’économie et du développement de la région, notamment dans l’agriculture, la pêche, l’élevage et le commerce, de même que le recours de presque deux millions de personnes (8).

Le DIN est aussi l’habitat de 350 espèces d’oiseaux dont une grande majorité d’oiseaux migrateurs, provenant de 80 pays. Aussi de nombreuses espèces de reptiles tels que le cobra et le python ainsi que de gros mammifères parmi lesquels on retrouve des espèces menacées telles que l’hippopotame et le lamantin, font du Delta, leur habitat.


Un delta de défis entrelacés

La sècheresse, les conflits fonciers et les changements climatiques, à travers une pression croissante sur les ressources, constituent les plus grands défis pour la région, classée aux niveaux de sécurité alimentaire IPC 2 (sous pression) et 3 (crise) (9).

Les précipitations insuffisantes et irrégulières des dernières années ont causé la perte d’environ 1/4 du bétail de la région du Sahel (10), et une baisse de la productivité de l’agriculture (17) aussi dans la région du Delta. Dans la région de Mopti des éleveurs transhumants Fulani (ou Peuls), les pêcheurs Bozo et Somono et des agriculteurs Dogon et Bambara sont depuis longtemps en conflit à cause de la concurrence pour l’utilisation de l’espace (pâturage contre agriculture et conflits fonciers) et, dans la période sèche, pour les ressources en eau (11,12). Ces conflits se sont accrus depuis la fin des années ‘80 en raison d’une sécheresse récurrente et à intensité croissante. A partir de cette période, une diminution de l’écoulement du Niger a été observée, ainsi qu’une réduction de la quantité et de l’étendue des crues, essentielles pour la pêche et pour la santé des écosystèmes (13,14). Les populations de poissons ont sensiblement diminué depuis le début du siècle (9), aussi à cause de la surexploitation (5).

La sédimentation du fleuve, causée par la déforestation et la désertification (avancée des dunes - voir l’image), touche les dynamiques hydriques des rives, et a déjà fait disparaitre des zones de marais et de lacs (7). Ceci altère également depuis des années le fonctionnement du barrage hydroélectrique de Sélingué, qui fournit la ville de Bamako ainsi que celle de Sélingué et ses alentours en électricité.

Dans le contexte de conflit armé (mentionné en début d’article), la gestion des ressources naturelles est davantage difficile mais aussi prioritaire. L’entretien des infrastructures, les programmes d’appui à la production, ou encore la surveillance des usages du territoire sont des instruments importants pour réagir au conflit et en limiter la profondeur. En outre, l’impact du conflit sur les déplacements des pécheurs et des éleveurs avec leu­rs troupeaux, couplé à un affaiblissement des instances judiciaires en dans la région (11,15), a eu comme incidence la recrudescence et la radicalisation des conflits centrés sur les ressources naturelles, déjà largement exacerbées par les conditions climatiques de plus en plus extrêmes.

Une dynamique transfrontalière

Le Delta Intérieur du Niger joue un rôle unique dans la région sahélienne et de l’Afrique de l’Ouest en générale. Faisant partie du bassin du fleuve Niger, le DIN est objet (et sujet) d’une importante dynamique transfrontalière. Outre ses rôles écologiques et économiques régionales et globales (oiseaux migrateurs, génération d’emploi pour travailleurs transhumants, provision de nourriture pour marchés des autres pays africains), le DIN ralenti le débit du cours principale du Fleuve Niger, permettant l’irrigation non seulement dans le DIN mais aussi en aval.

En amont, la pluviométrie en Guinée et les prélèvements en eau dans le haut Niger affectent la dynamique saisonnière d’inondation du Delta. Par conséquent, les projets de rétention d’eau en amont du DIN (p.ex. le barrage de Fomi planifie en Guinée – voir l’article sur le Barrage Fomi dans notre site web, ici) doivent prendre en compte les aspects très sensibles de l’écosystème du DIN et les possibles effets de son exploitation par les activités humaines. Tout prélèvement dans le DIN (p.ex. pour l’irrigation dans l’Office du Niger) aura un impact en aval, y inclus au Niger, au Benin et au Nigeria.

Une gestion équilibrée de ses ressources s’impose pour assurer un développement durable et une stabilité économique, sociale et culturale dans la région. Une approche Nexus permet d’équilibrer les intérêts humains et les intérêts de conservation, en ayant comme but une allocation efficace et participative des ressources pour leurs différents usages.

Un Nexus pour le Delta Intérieure du Niger

Malgré sa richesse exceptionnelle en ressources et une longue histoire de recherche et de travaux pour protéger le Delta, cette région fait face à une multitude de défis dont la concurrence des différents besoins d’usage des ressources, le changement climatique et le conflit armé sont en première ligne.

La région du Delta et ses acteurs possèdent déjà du savoir-faire et une expérience profondément ancrée pour la gestion de ces problèmes complexes. D’une part, le fait que les trois groupes principaux d’usagers du delta (pêcheurs, éleveurs, agriculteurs) aient longtemps pu coexister dans une gestion communautaire des conflits (11) est un fort point de départ. D’autre, plusieurs acteurs (scientifiques, gouvernementales, NGOS) sont engagés et actifs depuis de décennies dans la région.

Les différentes échelles des défis appellent à une gouvernance multidimensionnelle et multisectorielle, avec une importante composante régionale et de participation. Une autre opportunité pour que l’approche Nexus montre sa valeur.

References

  1. Snow S. American commandos face complicated mission in Mali [Internet]. Military Times. 2017 [cited 2018 Jul 27]. Available from: www.militarytimes.com/flashpoints/2017/09/18/american-commandos-face-complicated-mission-in-mali/
  2. UNHCR. Situation du Mali [Internet]. 2018. Available from: data2.unhcr.org/fr/situations/malisituation
  3. Nsaibia H. From the Mali-Niger borderlands to rural Gao – Tactical and geographical shifts of violence | Acled Data [Internet]. Armed Conflict Location & Event Data Project (ACLED). 2018 [cited 2018 Jul 27]. Available from: https://www.acleddata.com/2018/06/06/from-the-mali-niger-borderlands-to-rural-gao-tactical-and-geographical-shifts-of-violence/
  4. CICR. Mali : des milliers de personnes touchées par la réduction des activités du CICR à Kidal | Comité international de la Croix-Rouge [Internet]. Comité international de la Croix-Rouge. 2017 [cited 2018 Jul 27]. Available from: https://www.icrc.org/fr/document/mali-des-milliers-de-personnes-affectees-par-la-reduction-des-activites-du-cicr-kidal
  5. Convention sur les zones humides Ramsar. Delta Interieur du Niger - Fiche d’information [Internet]. 2004 [cited 2018 Jul 22]. Available from: https://www.ramsar.org/sites/default/files/documents/library/wwd2004_rpt_mali_press_f.pdf
  6. Niger Basin Authority (NBA), Government of Mali. Water for Food, Energy and Ecosystems - Case of the Inner Niger Delta, Mali [Internet]. Nexus - The Water, Energy & Food Security Resource Platform. 2012 [cited 2018 Jul 27]. Available from: https://www.water-energy-food.org/resources/resources-detail/water-for-food-energy-and-ecosystems-case-of-the-inner-niger-delta-mali/
  7. Office de Radio Télévision du Mali. Le Mali, un delta, des hommes [Internet]. 2009 [cited 2018 Jul 22]. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=E4UT5sgaKsI
  8. Wetlands international. Sustaining Mali´s inner river Delta [Internet]. Wetlands International. 2015 [cited 2018 Sep 20]. Available from: https://www.wetlands.org/blog/sustaining-malis-inner-niger-delta/
  9. Food Security Cluster. Résultats Cadre Harmonise 2018- Fiche de Communication | Food Security Cluster [Internet]. 2018 [cited 2018 Jul 27]. Available from: http://fscluster.org/mali/document/resultats-cadre-harmonise-2018-fiche-de
  10. Chronique Agriculture et Pêche - Le marché et l’insécurité alimentaire au Sahel [Internet]. RFI. 2018 [cited 2018 Jul 27]. Available from: http://www.rfi.fr/emission/20180303-le-marche-insecurite-alimentaire-sahel
  11. Sandor A. Insecurity, the breakdown of social trust and armed actor governance in Central and Northern Mali [Internet]. Centre: Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Université du Québec à Montréal; 2017 [cited 2018 Jul 21]. Available from: https://dandurand.uqam.ca/wp-content/uploads/sites/3/2017/10/Sandor-english-Report.pdf
  12. Mitra S. Terrain fertile pour les conflits  au Mali : changement climatique  et surexploitation des ressources [Internet]. Planetary Security Initiative; 2017. Available from: https://www.planetarysecurityinitiative.org/sites/default/files/2018-04/2.0%20Version%20-%20Mali%20fertile%20grounds.pdf
  13. Beaugendre D. Le fils préferé de Dieu. AEDV [Internet]. 2004 [cited 2018 Jul 22]; Available from: http://www.aedev.org/spip.php?page=ImprimerArticle&id_article=705
  14. De Noray M-L. Delta intérieur du fleuve Niger au Mali – quand la crue fait la loi : l’organisation humaine et le partage des ressources dans une zone inondable à fort contraste. VertigO - Rev Électronique En Sci Environ [Internet]. 2003 Aug 19 [cited 2018 Jul 22];(Volume 4 Numéro 3). Available from: http://journals.openedition.org/vertigo/3796
  15. Ursu A-E. Finding justice amidst insecurity. Clingendael - Netherlands Institue of International Relations; 2018.

Lectures complémentaires

#embed id=4125;4122;4128;4126;636 class=list

Version anglaise

#embed id=4146 class=list

› back

SDGs

Nexus Workshop // Water, Energy and Food: EU Delegations trained to apply ‘Nexus Thinking’

The Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH organised in cooperation with the EU International Cooperation and Development (DG DEVCO) a training on the WEF nexus for representatives of EU Delegations in 16 countries.

// more
Peace and conflict

Projet Nexus// Améliorer la sécurité et la résilience au changement climatique dans les contextes fragiles à travers le Nexus Eau-Energie - Sécurité Alimentaire (Frexus), au Mali, au Niger et au Tchad.

Le cercle vicieux rareté-concurrence-conflits-instabilité qui pèse actuellement sur de nombreuses communautés du Sahel peut se transformer en un cercle vertueux de résilience-gestion durable des ressources-coopération-sécurité. Pour y parvenir, le projet Frexus promeut des approches intersectorielles et intégrées pour la gestion des ressources naturelles, au sein des communautés locales confrontées aux conséquences de la rareté des ressources et aux impacts du changement climatique. Frexus...

// more
Peace and conflict

Project // Improving Security and Climate Resilience in a fragile Context through the Water-Energy and Food Security Nexus (Frexus)

The Frexus project fosters cross-sectoral and integrated approaches in resource management, within local communities in Mali, Niger and Chad that are faced with the consequences of resource scarcity and climate change. The vicious cycle of resource scarcity, competition, conflict and instability currently challenging many communities, can be turned into a virtuous cycle of resilience, sustainable resources management, cooperation and security. Frexus (Nexus in Fragile contexts) aims at providing...

// more