event 01 mars 2021

Projet du lac Kivu et de la rivière Ruzizi // Atelier de validation de l'étude de base du bassin du lac Kivu et de la rivière Ruzizi

Cet article présente les résultats de l'atelier qui s'est déroulé le 16 décembre 2020, au cours duquel les acteurs locaux ont validé l'étude de base du bassin qui a été exécutée dans le bassin du lac Kivu et de la rivière Ruzizi entre juillet et décembre 2020. L'atelier a été facilité par le projet GIZ du lac Kivu et de la rivière Ruzizi, qui est cofinancé par l'Union européenne (UE) et le BMZ.

category Nexus Blog tag Water tag Transboundary Waters tag Governance tag Governance globe Africa globe Afrique centrale et orientale / Lac Kivu
Ruzizi Frontiere Rwanda congo bugarama

Contexte et Justification

Le lac Kivu est l'un des Grands Lacs africains et se trouve à la frontière entre la République Démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda. Au sud, le lac Kivu se jette dans la rivière Ruzizi, formant ainsi une frontière entre le Burundi et la RDC et reliant le lac Kivu au lac Tanganyika. Le lac Kivu et le bassin de la rivière Ruzizi abritent une population de plus de 2 millions de personnes et sont confrontés à de nombreux défis liés à l'utilisation non durable de l'eau et des ressources connexes, et à l'absence de gestion intégrée de ces ressources dans tous les secteurs.

IMG 0759

La rivière Ruzizi fait partie de la frontière entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo. Ici, nous voyons la vue de cette frontière depuis Bugarama.

Résultats

L'étude de base du bassin (l'étude) documente l'état actuel des ressources en eau et de l'environnement du bassin, tout en identifiant les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces actuelles dans le bassin. L'étude adopte une approche holistique, le WEF Nexus, en identifiant les liens entre l'eau, l'énergie, la sécurité alimentaire et l'environnement. L'étude a été rédigée en étroite collaboration avec ABAKIR (Autorité du Bassin du Lac Kivu et de la Rivière Ruzizi/Lake Kivu and Ruzizi River Basin Authority), partenaire du projet GIZ et organisme de gouvernance du bassin.

ABAKIR et un groupe diversifié de parties prenantes des trois États du bassin, représentant les gouvernements locaux, provinciaux et nationaux, des organisations non gouvernementales (ONG), des instituts de recherche et d'autres, ont participé à un atelier de lancement et de validation organisé par ABAKIR, la GIZ et l'UE. L'atelier de lancement, qui s'est tenu en août 2020, a été l'occasion pour ABAKIR et ses parties prenantes d'influencer la méthodologie de l'étude et de mettre en évidence différents domaines de préoccupation essentiels pour la poursuite des recherches. En raison de la pandémie COVID-19, l'atelier de lancement était un format innovant : un hybride en ligne et en personne dont de petits groupes se sont réunis en divers endroits et ont tous été réunis sur une plateforme virtuelle.

L'atelier de validation, qui s'est également tenu le 16 décembre 2020 selon un format hybride en ligne et en personne, a permis aux auteurs de l'étude de présenter les résultats et de solliciter les commentaires des groupes de parties prenantes qui seront intégrés dans la version finale de l'étude, laquelle a ensuite été transmise à GIZ et ABAKIR à la fin de l'année.


Karambo 2

Le bassin du lac Kivu et de la rivière Ruzizi est connu pour sa topographie escarpée. L'équipe de recherche de SHER Consult a passé du temps sur le terrain sur plusieurs sites pour collecter les données de l'étude de base du bassin, y compris ici dans le sous-bassin hydrographique du Karambo.

Prochaines Etapes

L'étude servira de document de base pour informer et hiérarchiser les actions futures du projet GIZ, ainsi que celles d'ABAKIR et de ses nombreuses parties prenantes. L'un des principaux défis auxquels le bassin est confronté est le manque de données complètes sur les ressources du bassin. Cette étude (à la date de publication de cet article) est l'étude la plus complète qui englobe l'ensemble du bassin.

Les résultats de l'étude ont indiqué plusieurs domaines prioritaires, notamment la dégradation des sols, l'érosion, la qualité de l'eau et la pollution, l'échange de données au-delà des frontières nationales et l'harmonisation des réglementations.

L'étude fournira également la base technique d'un plan d'action stratégique du bassin, qui formalisera les priorités du bassin et fournira des recommandations spécifiques pour la vision à court, moyen et long terme d'ABAKIR en tant qu'institution de gouvernance.

IMG 0794

Le Rwanda est connu comme le pays de mille collines en raison de sa topographie escarpée. Les collines représentées ici dans le sous-bassin hydrographique du Karambo, un affluent de la Sebeya, ont des terrasses pour contrôler l'érosion. Entre les terrasses, des ravins importants apparaissent sur des zones historiquement non protégées.

Lecture Suivante

A Télécharger

Contact

Tina Schmiers

Bulletin d'information

Restez informé!

Nous vous informons sur les projets, les évènements, les actions, les publications et les nouvelles en cours !