Capacity Building

Nexus Blog // Un voyage d'étude au centre Songhaï de Porto Novo au Bénin

Une délégation composée de plusieurs représentants des parties prenantes dans la région du bassin du Niger a récemment entrepris un voyage d'étude au centre de Songhai au Bénin, un centre de formation modèle dédié au développement rural et agricole et au renforcement des capacités. Le déplacement de plusieurs milliers de personnes dans la région étant en cours en raison de la construction du barrage de Kandadji, les participants ont pris connaissance des moyens possibles d'aider la population déplacée à faire face à sa nouvelle situation grâce à la construction d'un centre de formation pour les jeunes et les groupes déplacés, inspirant des pratiques adaptées.

Situé dans le sud-ouest du Niger, le barrage de Kandadji est un projet de grande envergure qui est actuellement en construction. Bénéficiant de l'intérêt d'une multitude de donateurs internationaux, le barrage devrait permettre d'augmenter la fourniture d'électricité domestique de 130 MW et d'améliorer simultanément la sécurité alimentaire en développant des terres irrigables à proximité. Mais la construction du barrage entraîne un lourd tribut pour la population locale vivant à proximité du site du barrage et de la zone du réservoir. Au total, environ 50 000 personnes devront être déplacées, qui travaillent pour la plupart comme agriculteurs de subsistance et qui vivaient auparavant de l’agriculture et de l'élevage, ainsi que de la pêche. Vus les besoins d’adaptation pour la population locale affectée par la barrage, les dirigeants de la communauté ont lancé un appel à la recherche de solutions pour améliorer les perspectives des populations touchées.

C'est pourquoi les acteurs de la région, composés de membres de la Coordination nationale des utilisateurs des ressources naturelles du bassin du Niger (CNU-BN/Niger), de maires des communes rurales d'Ayorou et de Dessa, ont décidé de se réunir pour discuter de la question de la gestion des ressources naturelles. Des représentants du ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement, un représentant de l'Agence du barrage de Kandadji et des membres du projet Dialogue Régional Nexus (de la GIZ et de l’ABN) ont récemment entrepris un voyage de quatre jours au Centre Songhaï de Porto Novo, au Bénin. Ce centre d'apprentissage agricole a pour vocation de soutenir les revenus des familles en enseignant des méthodes d'agriculture biologique, qui protègent les ressources naturelles et l'environnement. L'approche intégrée du centre comprend la production de cultures agricoles, l'élevage de bétail et de poissons, et la production d'énergie renouvelable grâce à des panneaux solaires et des installations de biogaz. L'utilisation strictement gérée de l'eau provenant de sources proches permet la production agricole et animale sur le site, tandis que les sous-produits et les déchets des premières fournissent des sources d'énergie - ce qui est en fait un exemple parfait des avantages inhérents au respect des principes Nexus.

Le centre inclut plusieurs départements que les invités ont pu inspecter de première main. Le secteur agro-forestier a été le premier à être visité, et le chef de section a présenté le système. Ici, une combinaison de pratiques agricoles et d'entretien des arbres pour la fertilisation des sols fonctionne en synergie, contribuant ainsi à la régénération de l'écosystème en général par rapport aux plantes et aux animaux. Ensuite, il y a eu la section de l'alimentation animale, où les matières premières sont transformées en aliments pour animaux. Ensuite, les participants ont visité les installations de pisciculture et d'élevage de volaille, où une grande variété d'animaux différents sont élevés. Le groupe a ensuite poursuivi avec un passage dans le secteur de la transformation de la ferme. Ici, les matières premières produites dans les secteurs précédents sont transformées, emballées et finalement vendues. La variété des produits proposés est énorme et ne se limite pas à la nourriture, allant du yaourt, des jus et du pain au savon de palme et même à l'argile pour la fabrication de briques et de produits de poterie.

 

Comme un centre d'apprentissage similaire a été envisagé pour la population affectée par le barrage de Kandadji, pour lequel une parcelle a déjà été généreusement mise à disposition, les participants à la visite sur le terrain étaient particulièrement intéressés par les activités transférables et le fonctionnement du centre. Avec ses plusieurs niveaux de production et les trois composantes du lien eau-énergie-alimentation qui fonctionnent en harmonie, illustre un système intégré véritablement durable, qui pourrait être un exemple de premier ordre pour un modèle similaire dans la région du bassin du Niger. Ayant un excellent bilan en matière de formation des entrepreneurs à la création d'entreprises agricoles solides, le centre représente également un moyen viable de lutter contre les problèmes qui vont se poser avec le déplacement du barrage de Kandadji, tels que le chômage, l'exode rural et l'insécurité alimentaire.

En résumé, les parties prenantes de la visite sur le terrain ont été impressionnées par le potentiel exemplaire en matière de sécurité alimentaire qui a été affiché dans le centre de Songhaï. Ils ont ramené chez eux plusieurs leçons et recommandations pour la mise en place d'un tel centre dans la région de Kandadji. Ces leçons et recommandations sont les suivantes:

  • La nécessité d'organiser un atelier de restitution et de collecte de fonds impliquant toutes les parties prenantes
  • L'importance de sensibiliser la population en général et les jeunes en particulier
  • Mettre l'accent sur la formation pratique pour les apprenants et le développement professionnel pour les professionnels
  • La nécessité d'identifier des partenaires techniques et financiers potentiels (par exemple, le financement de la construction du centre)
  • Travailler en collaboration avec la CNU-Niger dans le processus de réalisation du Centre d'apprentissage des techniques agricoles, d'élevage et de transformation de Kandadji

Ce voyage d'étude a été organisé et financé par le projet GIZ NEXUS dans le bassin du Niger, l'autorité du bassin du Niger et le Centre Songhaï de Porto Novo. 

› back

Governance

Nexus Principles // The Water, Energy and Food securiy Nexus Principles

The Water-Energy-Food security Nexus Principles guide towards the application, implementation and operationalisation of the Water-Energy-Food security Nexus (WEF Nexus) approach in different contexts. The Principles were developed by practicioners based on their experience and grounded in research.

// more
Research

Publication // Beyond hydropower: towards an integrated solution for water, energy and food security in South Asia

By Rasul, G., Neupane, N., Hussain, A., & Pasakhala, B. (2019). This article provides an overview of current WEF-resource challenges in South Asia, and delivers potential angles for improvements that could be derived by implementing the Nexus approach, with a focus on hydroelectrial power and development of waterways. This is an excerpt of the original article, which can be accessed below.

// more
Governance

Publication // Mainstreaming the Water-Energy-Food Nexus through nationally determined contributions (NDCs): the case of Brazil

By Paim, M. A., Salas, P., Lindner, S., Pollitt, H., Mercure, J. F., Edwards, N. R., & Viñuales, J. E. (2020). This article gives insight into what role the Nationally Determined Contributions (NDCs) of the 2015 Paris agreement might play in furthering the Nexus approach in Brazil. This is an excerpt of the original article, which can be accessed below.

// more